Officiellement née le 24 juin 1717, la Franc-Maçonnerie dite spéculative n'a jamais cessé de se développer, de se refonder et surtout de progresser.

Aujourd'hui, la Franc-Maçonnerie est universelle, et pour beaucoup de soeurs et de frêres, elle est adogmatique. 

Le projet de construction d'une societé plus juste, plus tolérante et plus solidaire doit unir tous les Francs-Maçons, ici et maintenant.

Au delà de la riche diversité des rites, de la singularité historique des obédiences, et de la souveraineté plus ou moins acquise des loges et des chapitres, la fraternité universelle cimente les générations de FF et SS dans la construction du temple commun ouvert sous la voûte étoilée. 

POUR MEMOIRE :

La naissance de la FRANC-MAÇONNERIE dite spéculative correspond à l'avènement des sciences rationnelles (Isaac NEWTON et la ROYAL SOCIETY of London for the improvement of natural knowledge / amélioration des connaissances naturelles) et à l'émergence des revendications de la bourgeoisie désireuse de peser au plan politique.

Les acteurs importants sont Jean-Théophile DESAGULIERS, James ANDERSON et le Chevalier de RAMSAY.

A Londres on comptait au moins quatre LOGES : Le Gobelet et les raisins, Le Pommier, la Couronne, L'oie et le Grill, qui tiraient leurs noms des tavernes où elles se réunissaient.

Le 24 juin 1717 en la fête de la Saint Jean-Baptiste, les membres de ces quatre Loges s'assemblèrent, s'organisèrent, éli­rent un Grand Maître, Anthony Sayer, et décidèrent de renouveler tous les ans la même réunion. La Grande Loge de Londres était née. Ses horizons se limitaient aux environs de la capitale. Ses fondateurs ne paraissent avoir été animés d'aucune arrière- pensée religieuse, politique ou spéculative. Il s'agissait au départ de maintenir des liens fraternels entre les Frères et entre les Loges. En 1718, Sayer fut remplacé à la Grande Maîtrise par Georges Payne. Et en 1719 vint le tour du pasteur Jean Théophile DESAGULIERS, choix qui fut d'une importance capitale pour l'avenir de la Franc-Maçonnerie.

DESAGULIERS, fils d'un pasteur huguenot, était né à La Rochelle en 1683. Elevé en Angleterre, pasteur anglican en 1717, il avait été lecteur de philosophie expérimentale à Oxford en 1713 et reçu membre de la « Royal Society » en 1714, à l'âge de 31 ans. Sa Grande Maîtrise allait déterminer l'entrée dans les Loges de Londres de nombreux membres de l'illustre compagnie.

Au plan de la régulation des Loges, DESAGULIERS demanda à James ANDERSON, un pasteur pres­bytérien écossais, de reprendre les vieilles constitution gothique et d'en proposer une nouvelle version. Le texte de celle-ci était approuvé le 25 mars 1722 et les épreuves du livre édité par le Frère John Senex furent pro­duites et approuvées à la Tenue de Grande Loge du 17 janvier 1723.

La Franc-Maçonnerie Moderne était née.

Pour en savoir plus sur le langage Maçonnique : Lexique Maçonnique